Se relaxer

Par Mr Stéphane Vagnarelli, psychologue dans le service de pneumologie, Hôpital Avicenne, Bobigny

L’essoufflement est un des principaux symptômes de la FPI(1,2). Pour avoir une oxygénation la plus efficace possible, il est recommandé de limiter le stress et la tension. Apprendre à respirer autrement peut aider à se détendre, s’étirer et mobiliser les muscles en jeu dans la respiration(2). Pourquoi est-ce si important ? Relaxé et détendu, le corps demande moins d’oxygène. D’autre part, apprendre à respirer permet de mieux gérer les difficultés respiratoires et la sensation de manque d’air(3).

Pour avoir une oxygénation la plus efficace possible, il est recommandé de limiter le stress et la tension.

Comment bien respirer ? En cas de stress, la respiration devient courte et rapide. Paradoxalement, ces situations de tension nécessitent une respiration profonde qui prend naissance au niveau du ventre. Voici quelques conseils pour apprendre à bien respirer(4).

Et si vous avez envie de vous détendre davantage, d’autres approches, qui s’intéressent aussi à la respiration, sont également envisageables. Par exemple la relaxation ! Avec 200 techniques différentes de relaxation dans le monde, plus ou moins contemplatives ou plus ou moins actives, il y en a forcément une qui vous conviendra ! Idem avec ce que l’on appelle la méditation de pleine conscience. Cette méthode est de plus en plus utilisée avec succès pour aider à se ressourcer. Même les sportifs de haut niveau s’y mettent, ainsi que les salariés dans certaines entreprises. Car pour chacun il est essentiel d’apprendre à se détendre pour faire face aux petits stress du quotidien qui épuisent, comme pour gérer les situations de crise où l’angoisse ne fait qu’aggraver les choses.

Car pour chacun il est essentiel d’apprendre à se détendre pour faire face aux petits stress du quotidien qui épuisent

En revanche pour que cela marche et arriver à vous détendre même quand vous êtes très stressé, il ne faut pas oublier une chose… s’entraîner au quotidien. S’entraîner à se détendre même quand vous n’êtes pas particulièrement stressé. Car c’est en effet l’erreur la plus fréquente que l’on commet avec ces méthodes. On ne s’intéresse au stress et aux techniques pour le réduire que quand on est « à cran» ». Or c’est parce que l’on se sera entraîné dans les moments plus paisibles, et que l’on aura développé des automatismes, que l’on pourra les utiliser avec efficacité dans les moments plus difficiles.

Des professionnels de santé peuvent vous aider à les mettre en pratique. Le plus souvent ce sont des kinésithérapeutes, des sophrologues, et certains psychothérapeutes aussi. Vous trouverez également des livres et des CD pour vous accompagner dans ces techniques de détentes, et pour les plus « connectés » vous pourrez également télécharger des applications spécifiques sur votre smartphone.

Alors bonne détente…